Positionnement Marketing: Toutes les techniques de Marketing

Marketing olfactif

Le marketing olfactif, de quoi s’agit il ?

Le marketing correspond à une étude de marché et au recours à des procédés visant à améliorer la visibilité d’un produit. Ainsi, cela permet d’attirer la clientèle et donc d’augmenter le nombre de ventes. La publicité ainsi que la communication, au sens large, tendent vers ce but. Il existe plusieurs techniques de marketing.

Marketing Olfactif

Alors que la société actuelle fonctionne de plus en plus sur le visuel, une technique se développe : le marketing olfactif.

Marketing olfactif : une innovation

Dans un monde de plus en plus axé sur l’apparence et le visuel, le marketing olfactif fait office de nouveauté. Ceci est vrai du fait de son utilisation volontaire récente. Il s’agit de faire appel à un sens souvent délaissé : l’odorat. Celui-ci permet une reconnaissance d’objet, de plante ou de tout autre chose à partir d’une simple odeur.

Le marketing olfactif prend en compte les directives de ventes imposées par la concurrence. Lorsque l’on parle de parfum, de lessive ou encore de nourriture, l’odeur compte pour une grande partie du choix. La totalité même pour ce qui est du parfum.

Cependant ceci est beaucoup moins le critère premier en matière de rayon de magasin. C’est justement à ce niveau là que le marketing olfactif devient une innovation. On peut envisager de nos jours, parfumer un lieu. Le but recherché étant toujours d’attirer le plus de monde possible. Pour ceci il faut donc comprendre comment cela fonctionne.

Et surtout, quel est l’impact du marketing olfactif sur le public ?

 

Marketing olfactif : l’appel à la mémoire

Le cerveau crée une relation entre odeur et image. Le principe selon lequel une odeur peut permettre de se représenter un élément se vérifie.

Le marketing olfactif est en réalité un principe simple et efficace. Il s’agit de faire appel à la mémoire par l’utilisation d’odeurs. L’association de celles-ci à un élément, un événement ou une personne se fait naturellement. Le plus compliqué est de pouvoir créer cette association. Un bon marketing olfactif réussit ceci grâce à différente technique.

Soit, on choisit une catégorie de la population. A ce moment là, il va falloir recréer une odeur permettant de rappeler à ces personnes un moment ou un endroit agréable.

Soit, on opte pour la solution qui vise à conquérir un public large et varié. Et c’est là ou la complexité intervient. Le marketing olfactif pour être efficace doit pouvoir toucher n’importe qui.

Une odeur agréable pour l’un ne l’est pas forcement pour l’autre. Toujours garder cette idée à l’esprit. C’est ce qui permet d’obtenir un résultat. Si on prend l’exemple d’une odeur exotique. Elle envoi automatiquement l’image de paysages somptueux, de douceur et de vacances au cerveau. Celui-ci l’analyse alors comme une odeur apaisante et agréable. Elle va donc avoir un effet positif si on l’utilise pour attirer les personnes.

Le marketing olfactif s’évertue à trouver sans cesse de nouvelles idées originales et toujours plus intéressantes.

 

Marketing olfactif : les secteurs concernés

Beaucoup pensent que seuls les parfums, la nourriture ou les produits ménagers sont assujettis au marketing olfactif. Ceci n’est pas exact. Cependant il est vrai que la condition première pour qu’un parfum par exemple se vende, c’est qu’il sente bon. L’odorat est extrêmement sollicité en permanence. Il permet un regroupement d’idée par association. Mais la parfumerie n’est pas un cas isolé.

Le second domaine employant à outrance le marketing olfactif est celui des produits d’entretien et de nettoyage. Que ce soit pour la maison, pour la voiture ou pour la voierie, l’odeur est importante. Il n’est pas rare que les clients achètent un produit parce qu’il sent bon, plus qu’en raison de son efficacité. C’est à ce moment là que l’on peut dire que le marketing olfactif est parfaitement réussi.

Depuis quelques années, des entreprises de plus ou moins grande importance prennent en compte le marketing olfactif pour améliorer l’attirance des clients vers leurs locaux. Une agence de voyage va par exemple diffuser un parfum exotique qui appel à l’évasion et donne envie de partir à l’autre bout du monde. Un supermarché va diffuser l’odeur d’un produit afin d’améliorer les ventes de celui-ci. Etc… Il s’agit purement et simplement d’une approche différente de la vente au sens classique du terme.

Pour savoir comment utiliser le marketing olfactif il faut s’intéresser aux moyens mis à disposition

 

Marketing olfactif : les outils de diffusion

Le Marketing OlfactifSelon la surface et la configuration du lieu. Selon la texture et la composition. Ou encore selon le domaine d’utilisation il faut opter pour tel ou tel moyen de diffusion.

Le marketing olfactif se caractérise principalement par l’utilisation de parfum sous forme d’extrait naturel. Ils sont diffusés grâce à des diffuseurs de parfum dans la plupart des cas.

Les parfums d’ambiance pour voiture en sont l’exemple type. L’encens sous forme de bâtonnets est également très prisé par les particuliers dans leur habitation. Mais dés lors qu’il s’agit d’une grande surface ou d’un lieu en plein air, il faut user d’ingéniosité et disposer de grands moyens.

Le moyen privilégié pour répondre à la règle d’or du marketing olfactif va être de diffuser une grande quantité de parfum de façon régulière. Celui-ci ne devra pas être trop prononcé sinon le résultat obtenu risque d’être celui inverse au but souhaité.

Le domaine alimentaire ne nécessite normalement pas de recours à des parfums recréé. Ceci en raison de l’odeur même des aliments. Mais le marketing olfactif reste cependant pris en compte pour tout ce qui concerne les aliments surgelés ou non totalement naturels.

Avec les progrès de la technologie on note la mise en application du marketing olfactif dans des domaines très inattendu. L’informatique en est l’exemple type. On note par exemple des clés USB parfumée ou diffusant une odeur lorsqu’on la branche.

Dans le cadre de la bureautique, il existe également des stylos parfumés. Ceci est en revanche utilisé depuis quelques années déjà. Le marketing olfactif est porteur en matière de vente. Ce qui se faisait il y a plusieurs années est toujours d’actualité pour cette raison.

 

Si on cherche à résumer le marketing olfactif, on peut dire qu’il consiste en l’utilisation de parfum plaisant dans des domaines variés afin de favoriser et d’augmenter la vente ou l’affluence. Il faut impérativement mesurer le parfum diffusé afin que celui-ci reste un plaisir et ne devienne pas incommodant.

S’il est réussi, le marketing olfactif s’avère être extrêmement payant.


  • Bonjour,

    “S’il est réussi, le marketing olfactif s’avère être extrêmement payant.”

    Existe t-il des études concrètes appuyant ces dires ?

    Je recherche une étude de marché du secteur du marketing olfactif en France ?

    Cordialement

    • Bonjour,

      bien entendu, de nombreuses études ont été faites.
      On ne les retrouve pas sur Internet bien évidemment.
      Seules les revues spécialisées donnent ce genre d’information.
      ADETEM avait cependant publié une étude à ce sujet il y a quelques temps de cela.

      Aprés ce qu’il faut comprendre par le fait que ce type de marketing soit payant est que c’est une technique porteuse de succés.
      Elle fait partie d’un tout. D’un processus marketing complet et complexe.

      Pour votre recherche je vous invite à consulter plutôt les revues spécialisées en la matière; Ce sont généralement les seules à publier la totalité d’une étude.

      Cordialement

Vous pouvez suivre les réponses grâce au flux RSS 2.0.